Posted on

Tsukumogami

Ce sont des objets anciens hantés par des esprits qu’on appelle Marebito. Ils ont le plus souvent une forme humaine plus ou moins fidèle en fonction de leur âge.

tsukumogami
Hyôma affrontant une armée de Tsukumogami

Marebito

Par définition un Marebito est un être de l’au-delà qui s’est égaré dans l’ici-bas, là où vivent les êtres humains, après avoir traversé la frontière entre les 2 mondes. Les Marebito n’ont pas d’incarnation physique et son seulement des âmes sans corps, c’est seulement lorsqu’ils peuvent prendre forme en hantant un vielle objets qu’ils deviennent alors des Tsukumogami.

epson mfp image

Saenome

Des personnes qui guident les Marebito égarées (de manière pacifique ou par la force) pour les ramener dans l’au-delà. Ce sont des êtres humains qui ont hérité de la puissance des “Saenogami” les dieux protecteurs de la frontière avec l’au-delà.

shuyô kunato
Shuyô, l’un des Saenome du clan Kunato

Yorimashi

C’est ce qu’on nomme un humain qui a été hanté par un Marebito. Ce qui fait naître une divinité vivante douée d’un pouvoir sans pareil et capable d’apporter le bonheur sur terre. Botan est une Yorimashi.

yorimashi 1

Hikite Chibikiiwa

Hikite signifie « Poignée de porte coulissante » et Chibikiiwa « Rocher si gros que 1000 personnes sont nécessaires pour le déplacer ».

Arme de Hyôma et instrument de culte du clan Kunato. Cette arme à le pouvoir de déplacer dans une autre dimension tout ce qui rentre dedans. La partie qui se trouve en contact avec Hikite est totalement anéantie. Cette poignée permet d’ouvrir les portes de l’au-delà. En rentrant en contact, un Tsukumogami disparaît purement et simplement de ce monde.

Le Hikite renferme un pouvoir divin hérité des ancêtres les dieux Saenokami. À travers cet objet sacré, les Saenome peuvent faire ressortir la force des dieux Saenokami logée à l’intérieur d’eux. Pour optimiser la puissance dégagée le propriétaire du Hikite doit être en harmonie avec son arme

Chacun des 3 clans à un pouvoir lié à leur Hikite :

  • Ikutatchi pour les Kunato qui permet d’ouvrir la porte vers l’au-delà.
  • Amenorigoto pour les Tsuji qui empêche les âmes de rejoindre la terre.
  • Ikuyumiya pour les Yatchimata qui permet de récupéré une âme dans l’au-delà.
hyoma qui utilise son hikite
hikite chibikiiwa good
Une forme que peu avoir le Hikite Chibikiiwa

Arahitogami

Personne encore en vie vénérée comme une divinité shinto absolue. À l’image de l’empereur japonais, avant qu’il ne répudie ce statut au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

  • Tome 7 : Arahitogami à le pouvoir de manipuler les esprits, il inspire donc la peur auprès de tous les Tsukumogami sans exception. C’est le chef suprême et omnipotent des Tsukumogami.
arahitogami
L’Arahitogami ayant pris possession de Botan

Magatoki no kimi

Magatoki (littéralement “le temps de la calamité” est un terme qui désigne le moment du crépuscule où le ciel s’assombrit et où les Yokai font leur apparition. (le Karakasa désigne Botan par ce terme dans le tome 5)

Karakasa

 Le Karakasa est le Tsukumogami d’une ombrelle japonaise.

karasaka

Talismans

Les talismans sont utilisés par les Saenomé pour divers usages et peuvent adapter plusieurs formes :

  • Les talismans de type “Kokutaifu” (en forme de rectangle) sont utilisés par le clan Kadomori et peuvent être utilisé pour repousser des Tsukumogami ou les contrôler.
  • Ceux utilisés par la famille Yatchimata (forme triangle) sont petit et peuvent être utilisés pour repérer les lieux et détecté les mouvements.
  • Et enfin ceux utilisés par le clan Tsuji serve à faire des explosions.
hyoma avec un talismans
Hyôma utilisant un Talismans du clan Kadomori

Kamikakushi

Kamikakushi est une expression japonaise utilisée pour signifier la disparition mystérieuse ou la mort d’une personne à cause de la colère d’une divinité. C’est ce qui est arrivé à Botan enfant.

La ou un Tsukumogami naît de la rencontre entre un marebito, venu de l’autre monde et un objet ici-bas. Le contenant et l’esprit ne forment alors plus qu’une seule et même entité. Un tsukumogami est donc un esprit venu de l’au-delà et qui vit sur terre. Dans le cas d’un Kamikakushi c’est l’inverse. Une âme voit le jour ici-bas elle devrait former un tout avec le corps qui l’enveloppe.

procéssus de transformation

Laisser un commentaire