Posted on

Journal du Docteur

Bien le bonjour ami lecteur !

Découverte de la collection XS de Noeve Graphx (avec du très bon) et rattrapage de Why nobody remembers my world avec 3 arcs différents sont au rendez-vous dans ce rendez-vous !

Ce que j’ai lu la semaine dernière

  • Elegant Yokai Apartment Life – Tome 1 :

L’un des 3 premiers titres de l’édition XS que propose Noeve Graphx. Je ne vais pas revenir sur ce format d’édition à un prix défiant toute concurrence, car dans un premier temps vous avez sûrement du déjà en entendre parler ailleurs, et aussi parce que je n’ai rien à y dire mise à part que ça va faire du bien au porte monnaie vue la longueur des séries édité sous ce format (24 tomes pour cette série).

Elegant Yokai Apartment Life que je vais sobrement appeler Yokai apartment n’est pas le titre qui me tentait le plus au premier abord (Hozuki le stoïque me semblais plus me correspondre), mais au vu de l’offre plutôt attractif je me suis quand même laissé tenté. La série nous présente un jeune étudiant qui sans trop d’argent va essayer de prendre son indépendance et va trouver une chambre à un prix excessivement bas (sérieux 200€ par mois charge et repas comprise je signe aussi direct) mais va rapidement se rendre compte que dans cette maison est hanté vive esprit, yokai, humain et monstre bizarre.

La série à un petit côté Hôtel voynich (en moins sanglant) ou on va principalement suivre Yushi dans sa nouvelle maison faire connaissance avec les locataires et les différents esprits qui s’y trouvent. Lui qui essaye de vivre une vie « normale » après avoir été toujours un peu à part dans la société à cause de la pauvreté va peu à peu apprendre à connaître les esprits avec lesquels il cohabite et qui eurent aussi vive une vie « normale » à leur façon. Une œuvre qui s’emblerais veux faire passer le message de l’acceptation des autres et passé outre la différence. On nous présente déjà l’histoire assez sombre de l’un des esprits de cette maison et de la façon d’on les autres l’aide à surmonter cela tout en lui proposant une vie des plus normale suite à ce qu’il a traversé.

Noeve à le chic pour proposer des œuvres auxquelles on ne s’attend pas et qui pourtant arrivent à nous surprendre par leur propos. Sans être un must-ave ultime, je reste intrigué par la suite de cette histoire.

Merci à Pierre GINER pour la traduction.

elegant yokai apartment life tome 1
  • Why nobody remembers my world – Tome 2 & 3 :

On reprend après que Kai soit était transporter dans une autre réalité et fait la connaissance d’une créature hybride du nom de Rinne. Face à un mystérieux ennemis ils vont réussir à s’en sortir et vont tous les 2 rejoindre le quartier humain. Kai va illustrer sa bravoure et son savoir sur les autres races auprès de ses camarades de ce monde et on va vite comprendre qu’il est d’une grande force (physique et intellectuelle) et peu s’avérer être un élément indispensable pour la lute contre les 4 autres races.

Kai et Rinne vont donc rejoindre les forces humaines et vont aller attaquer Vanessa l’héroïne des démons. Bien que je trouve ça un peu trop précipité et que tout se déroule sans réel accro (genre ils foncent dans le tas et défoncent des démons à foison, va comprendre comment ils ont perdu la guerre) on a de belles phases d’action et comme un bon shonen chaque personnage principal à son adversaire attitré contre lequel il se battra durant 1 ou 2 chapitres. 

Ça reste cependant très sympa à lire avec de bonnes phases d’action et une histoire qui cache encire beaucoup de mystère. 

  • Why nobody remembers my world – Tome 4 à 7 :

Second arc dans ces 4 tomes et quel arc, après avoir défait l’héroïne des démons, Kai et ses amis vont se rendre sur le territoire des Célestins. J’ai bien aimé cet arc qui propose un certain travail sur la cohérence de son univers, déjà dans le tome 4 les humains essaye de sécuriser au mieux la nouvelle zone qu’ils ont acquis et essayent de se faire discrets pour ne pas révéler la défaite des démons. 

Mais ce que j’ai bien apprécié c’est que la race des Célestins est en fait un rassemblement de plusieurs autres races (elfe, nain, ange esprit de la forêt, etc…) qui ont décidé de vivre en harmonie et fondé un seul peuple uni au sein de la forêt. Voir des races vivre en harmonie et qui semble ouvert également à la discussion montre qu’il peut avoir un espoir pour que les humains vivent en paix avec les autres races. 

Mais comme bien souvent tout ne va pas se passer comme prévue et Kai va devoir affronté le héros des Célestins qui semble être manipulé par quelque chose ou quelqu’un. Un peu comme pour l’asseau contre Vanessa, chacun va affronter un ennemi qui cette fois son plus charismatique que les démons (franchement le chevalier je le trouve top) et surtout leur territoire à une ambiance assez étrange et remplis de mystère. Le combat est cette fois beaucoup plus violent, mais heureusement cette fois Kai ne se bat pas seul, ses amis ainsi que certains autres personnages vont se joindre au combat final qui fait signe d’une rare violence. 

J’accroche de plus en plus à cette fantasy qui même si elle ne réinvente pas la roue, propose une histoire prenante à chaque tome. Je ne dirais pas non à une petite adaptation en anime.

  • Why nobody remembers my world – Tome 8 :

Début d’un nouvel arc ou on termine d’abord le reste de l’intrigue des Célestins et les conséquences de la mort de leur héros. Après ça, ils partent en direction du territoire des Spectres mais vont se confronter à un Béhémoth, une créature très dangereuse et qui montre que ce monde est sans pitié et qu’ils doivent rester à leur garde. Après ça Kai va se retrouver blessée et sera amenée à un village pour être soignée.

D’après ce que nous dit l’auteur en fin de tome cette dernière partie est inédite au manga. C’est cool de voir que de puissants ennemis sont encore présents dans le monde et que les humains sont loin d’avoir l’avantage même après avoir battu 2 héros. On nous révèle aussi quelques bride du passé de Kai qui laisse encore des zones d’ombre ouverte. Maintenant le plus chiant ça va être d’attendre la sortie des futurs tomes 🙁

  • Hôzuki le Stoïque – Tome 1 :

Autres séries de la collection XS de Noeve Graphx, c’était initialement la série qui m’intéressait le plus. Un accès au enfer pour découvrir une foule de démons et de Yokai ce qui avais de quoi m’intéressais au plus haut point, car pour ceux qui savent, je suis un grand friand d’information sur les créatures et mythes japonais.

Mais bien que le titre soit divertissant, ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais. On est plus sur une série comique qu’une série sur les yokai avec plein de référence. Vu que la série fait 31 tomes je continuerais sur quelques tomes pour voir comment ça évolue. 

hozuki le stoique tome 1

Et vous qu’avez-vous lu la semaine dernière ? Et qu’avez-vous prévu de lire cette semaine ?

N’hésitez pas à me le dire en commentaire.

Laisser un commentaire